Contact :

FR / ENG

Tout ce qu’il faut savoir sur le beurre

Longtemps considéré comme la graisse du pauvre dans l’antiquité, ce produit laitier revient sur le devant de la scène de la gastronomie. Il est riche et on le dit provocateur de goût. Composé à 82% de matières grasses il est obtenu après que la crème du lait soit passée dans une baratte. Il est ensuite moulé dans des moules en bois.

Tout ce qu’il faut savoir sur le beurre

Tout ce qu’il faut savoir sur le beurre

Dès le 17e siècle le beurre gagne en popularité et la Normandie s’illustre dans sa confection avec l’apparition du beurre d’Isigny. La couleur jaune caractéristique varie en fonction de l’alimentation des vaches. Notamment au printemps et en été où leurs sources de nourritures sont beaucoup plus riches en carotène et chlorophylle. Plus ils seront présents plus le beurre sera jaune. L’apparition du sel dans le beurre à d’abord été la solution pour prolonger sa conservation. Retour ligne automatique
Aujourd’hui, certains ne peuvent plus se passer de cette petite pointe de sel qui vient souligner toutes les saveurs et même les goûts sucrés. Retour ligne automatique
En orient une autre forme de conservation a été privilégiée. il s’agit du beurre clarifié, très utilisé en Inde pour faire cuire les aliments. Il peut se conserver jusqu’à deux ans dans des récipients en terre. Retour ligne automatique
On compte 4 appellations d’origine contrôlée, le beurre d’Isigny, le beurre Charentes-Poitou et le beurre de Bresse.

C’est un produit riche en vitamine A, D et E. Et comme tout excès est nuisible attention aux quantités consommées qui provoquent maladies cardio-vasculaires et augmentent le mauvais cholestérol.

Après vous avoir livré ces informations, passons aux choses sérieuses et parlons cuisine. Et oui, le beurre est ô combien synonyme de gourmandise et de richesse dans les plats. Sa saveur si particulière apporte tout un panel de note selon les méthodes de dégustation. Retour ligne automatique
Sur les tartines, en cuisson ou en sauce, le beurre s’exprime de bien des façons et nous livre sans limite sa volupté. Pour les passionnés, la cuisine au beurre est infinie car sachez-le, le fait qu’il s’agisse d’un corps gras lui permet de fixer toutes les saveurs qu’on lui amène et de les rendre encore plus gourmandes. Retour ligne automatique
C’est ainsi que Jean-Yves Bordier, fils et petit fils de beurrier fromager, a repris le flambeau de la Maison du beurre et a lancé sa maison autour des produits laitiers transformés. A l’état pur le beurre bordier est déjà merveilleux, mais imaginez-le parfumé au sel fumé, aux algues, aux piment d’Espelette, au yuzu et même à la vanille.

Inutile de vous dire qu’il existe une multitude de saveurs locales que nous pouvons introduire dans du beurre pour réveiller tartines et cuisine. On vous livre quelques idées : beurre au piment végétarien, beurre à la cannelle, beurre au gingembre, beurre à la citronnelle, bref soyez créatif, le beurre vous le rendra !

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

logo